Validation des acquis de l'expérience VAE - Dossier Art Flox Validation des acquis de l'expérience VAE - Dossier Art Flox

  • Art en aquitaine
    Ecouter cet article avec webreader cet article.

    dossiers de l'art Retour aux dossiers...

    Dans la même catégorie :

    [ Les d�marches administratives ]

    Recherche d'une feuille

    Validation des acquis de l'expérience VAE

    Définition:


    La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d'une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan...) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury. Les certifications, enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), sont accessibles par la VAE.

    A qui profite la VAE ?


    Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d'expérience salariée, non salariée ou bénévole.



    Déroulement d'une demande de VAE:


    1) L'information, le conseil et l'orientation:
    Les Centres et les Points Information Conseil (PIC), placés sous la responsabilité des Conseils Régionaux, vous accueillent et vous informent sur la démarche de VAE.

    Ils vous aident à :
    analyser la pertinence de votre projet VAE : ils vous réorientent, si besoin est, vers d'autres démarches (recherche d'emploi, bilan de compétences, etc.)
    vous repérer parmi l'offre de certification* (régionale et nationale)
    vous orienter auprès des certificateurs concernés
    connaitre les possibilités de financement

    Les Centres et les Points Information Conseil, habilités par les Conseils régionaux, peuvent se trouver dans des structures déjà existantes comme les Agences locales pour l'Emploi, les Missions locales, les Centres d'Information et d'Orientation ou les Centres de Bilan de Compétences...


    2) Retrait du dossier de recevabilité de la demande pour les particuliers
    Formulaire de demande de VAE recto - CERFA
    Formulaire de demande de VAE verso - CERFA

    Notice explicative recto
    Notice explicative verso


    3) Constitution du dossier de recevabilité
    Vous devez justifier d'au moins trois années d'activités salariées, non salariées ou bénévoles* en rapport direct avec la certification visée.
    Sont prises en compte dans ce calcul de durée : les activités exercées de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel, en France ou à l'étranger. Leur durée totale est calculée par cumul.
    Ne sont pas prise en compte :les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel, effectués pour la préparation d'un diplôme* ou d'un titre* de l'enseignement professionnel.

    Comment prouver la réalité des activités exercées ?
    Activités salariées : par des bulletins de salaires ou des attestations d'employeur ;
    Activités non salariées : par une déclaration fiscale, déclaration d'existence URSAFF, extrait du K bis (activités commerciales) ou extrait D1 (activités artisanales) ;
    Activités bénévoles* : par des attestations signées par deux personnes de l'association ou du syndicat, ayant pouvoir ou délégation de signature.

    Comment est établi le rapport entre les activités exercées et la certification* visée ?
    Les activités exercées doivent être en lien avec les activités définies dans le référentiel de certification* et/ou référentiel d'activités* correspondant. Chaque référentiel est disponible sur demande auprès de l'organisme certificateur ou valideur concerné.

    Pour obtenir les référentiels en ligne :
    CNDP (Référentiels du ministère de l'Education nationale, du CAP jusqu'au BTS)

    Vous obtiendrez les résumés de tous les référentiels sur :
    www.cncp.gouv.fr
    Ces résumés apparaissent lorsque vous avez fait une recherche sur une certification* précise

    Vous déposez votre dossier complété à l'organisme certificateur ou valideur qui procède à son examen et prononce ou non une décision de recevabilité* dans un délai de deux mois au plus, à compter de la date de dépôt de la demande.
    Le silence vaut décision de rejet.
    La décision de recevabilité* ne préjuge en aucun cas de l'étendue de la validation qui ne peut être prononcée que par le jury de validation*.


    4) La réalisation du dossier de présentation de l'expérience et les possibilités d'accompagnement
    Vivement recommandé, l'accompagnement* vous est proposé pour vous aider à réaliser votre dossier de présentation de l'expérience : il favorise la réussite de votre démarche.

    En quoi consiste l'accompagnement ?
    Il vous fournit une aide méthodologique pour réaliser votre dossier de présentation de l'expérience.
    Il vous aide à préparer l'épreuve de mise en situation professionnelle et / ou l'entretien avec le jury, si ces modalités de validation* sont prévues.

    A quel moment intervient-il ?
    L'accompagnement commence à la décision de recevabilité. Il prend fin :
    au plus tôt, avec le dépôt complet du dossier de présentation de l'expérience ;
    au plus tard, à la convocation du jury pour un entretien ou une mise en situation professionnelle.
    Certains organismes certificateurs ou valideurs proposent un accompagnement à l'issue de la décision du jury, quand un refus de validation ou une validation partielle a été prononcé (e).

    Qui peut assurer une prestation d'accompagnement ?
    Les organismes certificateurs ou valideurs ; ou des prestataires habilités publics ou privés. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre organisme certificateur ou valideur.


    5) La validation et décision par le jury
    Votre dossier de présentation de l'expérience est soumis à un jury de validation. Le jury contrôle et évalue les compétences professionnelles acquises par le candidat, par rapport au référentiel de certification et/ou d'activités.

    La validation sur dossier : l'évaluation est basée sur l'examen du dossier de présentation de l'expérience et peut être complétée par un entretien avec le jury si nécessaire. Cet entretien peut être demandé par le jury ou par le candidat.
    La validation par une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée : elle peut être organisée par l'organisme certificateur ou valideur. Elle peut être également complétée par un entretien.

    Les décisions possibles:
    Une validation totale de la certification : la certification obtenue par la VAE est la même que celle obtenue par les autres voies existantes (formation continue, formation initiale ou apprentissage).
    Une validation partielle : le jury précise les compétences, connaissances et aptitudes à acquérir, et préconise les modalités d'acquisition. Un accompagnement peut également vous être proposé
    Un refus de validation : certains organismes certificateurs ou valideurs vous conseillent dans vos nouvelles démarches.


    6) Le suivi du candidat à l'issue de la décision du jury
    Les organismes certificateurs ou valideurs pourront dans certains cas vous proposer un suivi personnalisé, si vous avez obtenu une validation partielle (invitation à rencontrer le service, proposition d'appui individuel, etc.).


    MAJ des liens le 21/08/2015
     
    Source : - www.vae.gouv.fr  
    Partager sur : Facebook  Scoopeo  Fuzz it!  Digg it!  del.icio.us it!  yoolink  Ajouter à mes favoris Technorati
    VOTRE AVIS: ces informations sont

    Les acteurs des arts plastiques


    - Réseaux et portails d'Art Contemporain en Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes / ALPC
    - La Maison des Artistes
    - Le CIPAC / Fédération des professionnels de l'art contemporain
    - Le CNAP : Centre national des Arts Plastiques
    - La FRAAP : Fédération des Réseaux et Associations d'Artistes Plasticiens
    - L'art contemporain en Pays-Basque / Aquitaine - Euskadi
    - FRAC, Centres d'art contemporain, musées d'art contemporain, et artothèques en France
    - Réseaux territoriaux d'art contemporain en France
    - Les structures d'art contemporain en Aquitaine référencés par Art-Flox
    - Réseaux et plateformes d'art en France et ailleurs
    - Les institutions et services de l'Etat et d'Aquitaine
    - Organismes culturels partenaires des institutions en Aquitaine
    - Les bases de documentations et de ressources
    - Les organismes de protection des droits d'auteur
    - Les résidences d'artistes en Aquitaine
    - Les écoles d'arts d'Aquitaine
    - Les écoles nationales supérieures pour les arts plastiques
    - Galerie d'art contemporain: liens et informations utiles
    - Les foires d'art contemporain / Contemporary art fairs

    Les documents et dispositions juridiques


    - PAJDA Plateforme d'Accompagnement Juridique auprès Des Acteurs culturels
    - Lecture: Guide Juridique et fiscal de l'artiste et de l'entreprise artistique
    - Définition de l'économie créative
    - Mécénat culturel
    - Achat d'oeuvres d'art
    - Principe et rémunération de l'artiste intervenant
    - Le droit de suite de l'artiste plasticien
    - La charte des missions de service public pour les institutions d'art contemporain
    - Textes réglementaires du droit de la culture
    - Accueil d'artistes plasticiens et professionnels étrangers en France
    - La propriété littéraire et artistique

    Les aides et soutiens


    - 149 questions-réponses sur l'activité des artistes plasticiens - CNAP - mars 2013
    - "140 aides privées et publiques en faveur des artistes publié par le CNAP
    - Soutien à la vie culturelle du Conseil Général 33
    - Les fondations
    - SMart France: outils administratifs et financiers adaptés à tous les acteurs de la filière culturelle et artistique
    - Bourses et prix de la Fondation de France
    - L'aide individuelle aux artistes plasticiens professionnels et les allocations d'installation des DRAC
    - Soutien à la création du Centre national des arts plastiques- CNAP
    - La commande publique pour les artistes
    - Art contemporain, le 1% artistique

    Les d�marches administratives


    - Le statut d'auto-entrepreneur
    - Créer un Fonds de Dotation
    - Créer une association loi 1901
    - Rédaction d'une facture, note d'honoraires, note de droits d'auteur
    - Formation continue et Accompagnement à l'emploi
    - Formalités à respecter entre les artistes et les galeries ou exposants
    - Soumettre ses oeuvres aux collections nationales- CNAP
    - Dossier de demande de subvention pour les associations auprès de l'Etat.
    - Validation des acquis de l'expérience VAE
    |   accueil   |   lieux   |   agenda   |   ressources   |   communiqués   |   contact   |   plan du site   |   partenaires   |  
    Pour les webmasters   -   Mentions légales   -   Qui sommes-nous ?   L'Agence Créative