Exposition Alban Denuit par Alban Denuit Exposition Alban Denuit par Alban Denuit

  • Art en aquitaine

    Exposition Alban Denuit

        Du jeu. 25 juin 2015 au sam. 25 juillet 2015

        Vernissage le jeu. 25 juin 2015 - 18h00 Importer dans mon calendrier



    Exposition Exposition Alban Denuit

    Présentation


    Les techniques de production et les modes d'exposition de la sculpture contemporaine relèvent parfois d'une logique normative comparable aux traditionnels canons artistiques. Il semble donc qu'une standardisation des modes de création a succédé à l'hégémonie du jugement de goût. Pour ces raisons, Alban Denuit analyse par son travail les logiques spécifiques aux processus de normalisation des espaces environnants, de la sculpture plus précisément.

    Né à Marmande en 1983, Alban Denuit suit l'enseignement de Giueseppe Penone au sein l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il mène également un cursus au sein de l'Université Bordeaux Montaigne, ce qui le conduira à soutenir une thèse de doctorat intitulée Du canon artistique à la norme industrielle, une forme sculpturale au coeur du quotidien.

    Déjà invité par la galerie Éponyme dans le cadre d'une exposition collective (Nos voisins sont tellement humains, 25 janvier – 28 mars 2015), l'artiste bénéficie, grâce à cette exposition personnelle, d'une présentation complète de son travail.

    Si l'on en croit les souvenirs de Paul Gauguin, Paul Cezanne aurait déclaré " qu'un kilo de vert est plus vert qu'un demi kilo " (1). Avec Le poids des couleurs (2013) – ici réalisé en vert de cobalt – Alban Denuit rappelle que l'intensité est proportionnelle à la quantité de pigments. Il est donc question de " poids ". Aussi, l'addition progressive de dessins aux crayons confère à la couleur une dimension sculpturale. Quant à L'épaisseur du mur (2012 – 2015), elle imagine le chromatisme interne d'une paroi. Composée de briques de peinture industrielle déshydratée, cette oeuvre révèle, par ses imperfections, le formatage de l'architecture contemporaine qu'elle infiltre. Selon la même logique, un travail plus ancien intitulé A3 (2008 – 2009) s'intéressait déjà à la standardisation des espaces bâtis. Entamé dans le cadre d'une résidence d'artiste en Chine, cet empilement de feuille matérialise les volumes supposés d'un plan d'architecte.

    Le passage du plan au volume s'observe également dans le Diamètre d'une feuille (2011), une pièce dans laquelle l'enroulement du papier transforme le support en objet et la souplesse en rigidité. Le geste se transforme en matière lorsque l'artiste " sculpte " des traits de crayons avec les Mines de plomb (2014 – 2015).

    À travers son langage artistique, Alban Denuit remet en jeu les outils et les techniques issus de l'industrie. Ainsi émerge une mise à distance des normes et des conventions de la sculpture comme de l'architecture.

    (1) Phrase attribuée à Paul Cezanne citée par Paul Gauguin dans Diverses choses, notes consignées entre 1896 et 1897, accompagnées d'aquarelles. Musée du Louvre, Paris, Département des arts graphiques.

    François Trahais

    Plus d'informations ici


    Adresse :


    Eponyme Galerie
    3, rue Cornac (Chartrons)
    33000 - Bordeaux
    Site internet


    Partager sur : Facebook  Scoopeo  Fuzz it!  Digg it!  del.icio.us it!  yoolink  Ajouter à mes favoris Technorati

    Modifier les informations Imprimer

    Faites la demande de modification des informations de cet événement


    Votre nom
    Votre email


    Recevez un rappel par email le jour de cette événement


    Adresse email
    |   accueil   |   lieux   |   agenda   |   ressources   |   communiqués   |   contact   |   plan du site   |   partenaires   |  
    Pour les webmasters   -   Mentions légales   -   Qui sommes-nous ?   L'Agence Créative  
          L'agence créative Bordeaux