BALEAPOP#5 par Rémi Groussin, Thomas James, Baptiste Debombourg, Manon Boulart / Elorn / Matthys, Loic Doudou / Vincent Yoko / Medhi Beneitez, C Barré, JF@Machine Molle BALEAPOP#5 par Rémi Groussin, Thomas James, Baptiste Debombourg, Manon Boulart / Elorn / Matthys, Loic Doudou / Vincent Yoko / Medhi Beneitez, C Barré, JF@Machine Molle

  • Art en aquitaine

    BALEAPOP#5

        Du mer. 06 août 2014 au dim. 10 août 2014

        Vernissage le ven. 08 août 2014 - 12h00 Importer dans mon calendrier



    Exposition BALEAPOP#5 Exposition BALEAPOP#5

    Présentation


    BALEAPOP, du mercredi 6 au dimanche 10 août 2014.

    Entre bord de plage et verdure, Baleapop rassemblera durant 4 jours dans l'écrin magique du parc Ducontenia et ses alentours, artistes, public, bénévoles et organisateurs, enfants, parents, jeunes et moins jeunes, autour de son ambition récurrente : partager une authentique célébration sonore et plastique.
    Toujours marqué par une identité musicale et une sélection art contemporain pointue et accessible, le festival affirmera sa pluridisciplinarité avec une scénographie toujours plus poussée et une programmation de temps forts toujours plus vivace.

    Manon Boulart, Elorn et Matthys tous trois membres du collectif Moï Moï et cofondateurs de Baleapop s'associent pour créer une oeuvre à six mains. Soutenue par l'Institut Culturel Basque, cette oeuvre transdisciplinaire (art contemporain et musique) puisera ses origines dans les dédales de la mythologie basque. Espace clos voué à une expérience solitaire pour entrer en communion avec la Terre mère.

    Baptiste Debombourg, diplômé des Beaux-Arts de Lyon, développe ses recherches à travers le champ élargi de la sculpture, en lien avec son environnement. Représenté par la Galerie Patricia Dorfmann (Paris) et la Krupic Kersting Galerie (Cologne, All), il a depuis la début de sa carrière pris le parti de voyages où le contexte fait systématiquement oeuvre. Il mène ainsi un parcours cosmopolite, dont la dernière occurrence est une installation au sein de la Maison Martin Margiela pour l'Art Basel Miami.
    Cette attention contextuelle sera mise en exergue au sein du festival, qui l'invite à produire une oeuvre unique en dialogue avec musique et parc. Il y déploiera son intérêt pour des objets du quotidien et leur fonction, de la production en série jusqu'aux différents modes d'appropriation dont ils sont l'objet. Marqué par le recours à la lumière, et une prise de parole littérale auprès des festivaliers, ce travail inédit se déploiera pendant le temps éphémère de l'événement, marquant la nécessité de notre présence ici et maintenant.

    Thomas James a reçu une carte blanche de la part des deux fondateurs de Monsieur Lacenaire. Après moults réflexions, il a écrit une lettre d'intention au festival pour présenter son projet: le cimetière de la Pop. L'artiste invite la mort rieuse dans le Parc Ducontenia en installant des stèles pour les stars en déclin, celles qui ne sont pas encore passées dans le royaume des morts mais dont la créativité et la célébrité commencent à se fâner (Lady Gaga, Madonna, Shakira...). Plus western spaghetti que folklore mexicain, plus Facteur Cheval qu'Arte Povera, le cimetière de la Pop de Thomas James jouera avec humour sur le côté morbide de la célébrité et invitera la mort à danser au soleil.

    Rémi Groussin, issu des Beaux-Arts de Toulouse, poursuit son travail selon une " méthode chorégraphiée ", visant à planifier des protocoles d'actionnements, révélant nos rapports expérimentaux communément domestiques. La perte des repères, l'instabilité, sont les fantômes qu'agite sa pratique profondément variable en terme de media, d'objets, et " d'esprit ".
    Artiste invité de la villa Nekatoenea (Hendaye, 2014), son expérience de résidences, au Canada notamment, et ses déplacements usuels, lui ont permis de réunir le matériau de la vidéo présentée par le festival. Plongeant dans quatre ans de prises filmiques pour un voyage bref mais saisissant, Rémi élabore une expérience de la simulation, noircie de nuit américaine, érodée par la pixellisation d'images au son entêtant, cyclique, trompeur. D'ici à nulle part, il nous fait emprunter train, avion, toboggan, télésiège, sans autre indice que de suivre un trajet où la détérioration de ses souvenirs laisse la place à notre fiction...

    La suite ici ...

    © photo, Baleapop.

    Parc Duconténia
    64500 St Jean de Luz


    Adresse :



    Parc Duconténia
    64500 - St Jean de Luz


    Partager sur : Facebook  Scoopeo  Fuzz it!  Digg it!  del.icio.us it!  yoolink  Ajouter à mes favoris Technorati

    Modifier les informations Imprimer

    Faites la demande de modification des informations de cet événement


    Votre nom
    Votre email


    Recevez un rappel par email le jour de cette événement


    Adresse email
    |   accueil   |   lieux   |   agenda   |   ressources   |   communiqués   |   contact   |   plan du site   |   partenaires   |  
    Pour les webmasters   -   Mentions légales   -   Qui sommes-nous ?   L'Agence Créative  
          L'agence créative Bordeaux