Rencontre débat avec Suzanne HUSKY et Samir RAMDANI le 30 avril 2009 à Monflanquin Rencontre débat avec Suzanne HUSKY et Samir RAMDANI le 30 avril 2009 à Monflanquin

  • Art en aquitaine
    Proposez vos communiqués sur le site.


    Posté le 25/04/09 dans la catégorie : Conférences et débats

    Rencontre débat avec Suzanne HUSKY et Samir RAMDANI le 30 avril 2009 à Monflanquin




    Bienvenue à l'atelier


    Rencontre débat avec Suzanne HUSKY & Samir RAMDANI


    imageJEUDI 30 AVRIL 2009 A 18H30
    Pollen propose des rencontres-débats avec les artistes qu'elle accueille dans ses ateliers-résidences toute l'année. Ces réunions conviviales, organisées au sein même des ateliers rue Ste Marie à Monflanquin, s'adressent à tous ceux, "initiés" et profanes, curieux et désireux d'aborder plus directement l'art contemporain. Elles s'offrent, comme une autre approche de la réalité de l'artiste, comme le moyen d'offrir un accès direct à la création " en train de se faire ". Le dialogue entamé dans ce cadre privilégié, en invitant le public à exprimer librement et simplement ses interrogations, incite également les artistes à un exercice de communication salutaire et nourrissant.

    Suzanne HUSKY
    Le Français perçu par l’Américain et l'Américain perçu par le Français…
    Je suis une spectatrice de ces différentes cultures. Ma pratique artistique est une forme visuelle d'anthropologie de notre société. Les thématiques abordées dans mes créations traitent de l'environnement, des liens sociaux et de la politique.
    Basé sur l’observation et l’analyse, mon travail implique une grande part de documentation. Il use souvent de la série. Cette forme d'inventaire permet au sujet de se dévoiler et de révéler sa complexité.
    Successivement, le machisme, le pouvoir, l'amour, l'intégrité, endossent des formes différentes et sont traités avec humour ou ironie. De ces observations, je retiens des dialogues sculpturaux”. Suzanne Husky

    Samir RAMDANI
    Samir Ramdani est vidéaste et photographe. Ses images s’emploient à capter, traduire la complexe mécanique des relations humaines. Dans stranger in the night (2008) deux hommes marchent dans la nuit, ils sont de dos. L’un semble suivre l’autre. S’installe alors pour le spectateur une forme de malaise, une certaine tension. Un malaise s’installe. Une tension. Que se passe-t-il ? Pourquoi ce personnage en suit-il un autre ? Va-t-il l’attaquer ? Pourquoi penser à une agression ? Pourquoi cette projection ?


    POLLEN, 25 rue ste Marie ENTREE LIBRE ET GRATUITE



    Proposez vos communiqués sur le site
    |   accueil   |   lieux   |   agenda   |   ressources   |   communiqués   |   contact   |   plan du site   |   partenaires   |  
    Pour les webmasters   -   Mentions légales   -   Qui sommes-nous ?   L'Agence Créative  
          L'agence créative Bordeaux