ÉVÉNEMENTS DU JOUR A BORDEAUX / 10/11/2016 ÉVÉNEMENTS DU JOUR A BORDEAUX / 10/11/2016

  • Art en aquitaine
    Proposez vos communiqués sur le site.


    Posté le 10/11/16 dans la catégorie : Manifestation

    ÉVÉNEMENTS DU JOUR A BORDEAUX / 10/11/2016




    Ce soir de nombreux événements ont lieux à Bordeaux.

    - LA RUMOROSA
    Sebastián Beltrán
    Vernissage jeudi 10 novembre 2016 à 18h30
    Exposition du 10 novembre au 15 janvier 2016
    Vitrine Crystal Palace
    Zébra 3



    " Sebastián Beltrán est originaire de l'état de Baja California (Basse-Californie) au Mexique. Il vit et travaille actuellement à León, partenaire de Bordeaux Métropole depuis 2011.
    Après des études de peinture et de sculpture, il s'oriente en 2006 vers le design en créant son atelier : Natural Urbano. Cette porosité entre art et design dans sa pratique lui permet d'aller et venir sans cesse entre ces deux champs disciplinaires.
    Ses productions artistiques font référence à l'industrie par l'utilisation de matériaux tels que l'acier, le ciment, la résine... Elles convoquent notre quotidien, notamment en modifiant les formes des objets pour en détourner leur fonctionnalité, souvent avec une intention ironique, qui incite ainsi notre imaginaire à leur inventer de nouveaux usages. Ces retournements utilisent des mécanismes simples qui rendent ses oeuvres hypnotiques et réitératives.

    Pour la vitrine du Crystal Palace, Sebastián Beltrán propose une installation qui s'inspire de "La Rumorosa", un paysage irréel de pierres ocres serpenté par une route sinueuse aux panoramas incroyables, situé dans sa région natale, la Basse-Californie. "La Rumorosa" est aussi le nom du vent qui souffle dans ces immenses formations rocheuses, évocateur de mythes et de légendes. "

    Informations complémentaires :

    Vitrine Crystal Palace
    Vitrine 7 place du Parlement - Bordeaux

    En savoir plus




    RÉSERVOIRS DES FORMULES
    Felix Pinquier
    Vernissage le jeudi 10 novembre à 19h
    Silicone



    " Félix Pinquier oriente ses recherches sur la représentation du son et ses corollaires, les figures du silence.
    Ses architectures, tant supports de l'écoute que partitions sont, pour reprendre l'expression de Schopenhauer, "de la musique solide", des mises en forme et en volume du phénomène acoustique.

    Ouvert aux sciences des mathématiques et familier de la symbolique pythagoricienne de la musique, il poursuit une réflexion sur le déplacement vibratoire de la matière et développe une grammaire d'objets kinesthésiques participant à définir une nouvelle sphère de perception.
    Félix Pinquier conjugue – dans une réflexion d'ordre cosmogonique – un corpus de pièces aux terminaisons matériologiques hétérogènes.

    Tant "substance fondamentale d'où procèderait toute création", que "milieu propice à la transmission des ondes", l'exposition interroge, selon une logique empirique de translations et d'échos, le processus sculptural, de l'intuition au geste, du faire corps au faire image. "

    Marine Veilleux

    informations complémentaires :

    Silicone , espace d'art contemporain
    33 rue Leyteire
    33000 Bordeaux

    siliconecontact@gmail.com

    En savoir plus


    - PROJET MORT
    Max Boufathal
    Vernissage jeudi 10 novembre 2016 à 19h
    Exposition du 10 novembre au 24 novembre 2016
    Galerie 5UN7



    " La bataille suprême est engagée.

    Après tant de relâche, de fureurs, de douleurs, voici le choc décisif, le choc tant espéré. Bien entendu, c'est la bataille de l'art et c'est la bataille des acteurs de l'art.

    D'immense moyens d'attaque ont commencé à déferler de la flèche Saint Michel à la bastida aux pieds du col d'Iraty.

    Devant ce dernier bastion du monde de l'art, la marée consensuelle doit s'arrêter. Nous représentons la base de départ d'une offensive réfléchie. L'art, submergé depuis plusieurs décennies, mais non point réduit, ni vaincu, est en train de se lever pour créer son propre empire – si bien que le futur est déjà à l'oeuvre dans le présent (1).

    Pour les fils de l'art, où qu'ils soient, le devoir simple et sacré est de combattre par tous les moyens dont ils disposent jusqu'à la quintessence primaire de notre machiavélisme. Il s'agit de détruire l'ennemi, l'ennemi qui écrase et souille la liberté, l'ennemi détesté, l'ennemi déshonoré.

    Cette bataille, Max Boufathal n'en sera que l'artisan méticuleux qui sera responsable de la propagande et du récolement du stock d'armes fabriqués par les artistes révolutionnaires. La détérioration inévitable des " armes oeuvres " devra être considérée comme naturelle. Laissées sur le champ de bataille, elles pourront être fabriquées à nouveau grâce aux plans, cotations et photos archivées. Au-delà d'une simple " reproductibilité technique " (2), il appartient à chaque artiste d'allumer la flamme avec audace pour vaincre un monde qui a usurpé nos symboles et nos hymnes.

    Pour l'art qui se bat, les pieds et les poings liés, il est temps d'engager des actions ensemble :

    La première est l'organisation d'une assemblée nationale où l'on votera ce que sera l'art l'année prochaine. Prisonnier de nos constructions mentales, nous proposerons un vote à main levé pour fixer des prochaines modalités de l'organisation des foires internationales d'art et des politiques d'acquisition des fonds régionaux.

    La deuxième condition est une action des armées de longue durée. La solution : l'effort de guerre. Chacun devra insuffler ses propres ressources financières dans un fond monétaire destinée à la fabrication d'oeuvres d'art dites pures. Seul une prise de conscience totale pourra permettre la constitution d'un stock d'oeuvres d'art suffisamment important pour pallier aux forces parasites de l'ennemi.

    La troisième condition est que tous ceux qui sont capables d'agir, soit par leur statut dans une institution du monde de l'art, soit par leur capacité à créer des oeuvres, soit par leur refus de rentrer dans les rouages de l'art, ne se laissent pas faire prisonniers. Que tous ceux-là agissent ensemble pour participer à la création d'un nouvel ordre monétaire et bancaire. Nous convions tous les humains, où qu'ils se trouvent, à s'unir à cet effort dans l'action, dans le sacrifice et dans l'espérance.

    Le projet MORT tire son pouvoir de la pensée artistique indépendante. Distant des méthodes clausewitziennes romantiques et controversées (3) il prend l'engagement solennel de rendre compte de sa stratégie guerrière au peuple de l'art. L'indépendance de cette révolte dont Max Boufathal est le grand artisan passera par la fabrications d'outils concrets loin des logiques digitales ennemies et de l'industrialisation de masse ; fabricant de A à Z les instruments d'un ordre artistique nouveau : tickets de rationalisation, plans architecturaux des bâtiments, billets de banque, organigramme, mobilier ...

    La bataille de l'art a commencé. Il n'y a plus, chez le peuple de l'art, qu'une seule et même espérance. Derrière le nuage du passé si lourd de notre sang et de nos armes voici que réaparaît le soleil de notre grandeur. La lutte a commencé, et nous y laisserons tous dans une action coordonnée nos champs symboliques et nos âmes et nos sculptures, telle une archéologie primaire du combat allégorique de notre temps.

    (1) Walter Benjamin , " La reproductibilité technique "
    (2) Armen Avanessian et Suhail Malik, " Le Temps-complexe : sur le post-contemporain " 2016.
    (3) Benoît Durieux, " Clausewitz et la réflexion sur la guerre en France, 1807-2007 ", 2009. "


    Maylis Doucet

    Texte très largement inspiré du Discours radiodiffusé, Londres, 6 juin 1944 du Général de Gaulle pendant la guerre (1940-1946)

    informations complémentaire :

    5UN7
    57 rue de la rousselle
    33000 Bordeaux

    06 25 58 76 31
    asso5un7@gmail.com

    En savoir plus


    - L'IMPOSSIBLE SILENCE DE L'ART
    David Joly, Luc Lauras et Gilles Olry
    jeudi 10 novembre 2016 à 20h
    Maison Leymarie



    " Artistes en résidence,

    Située au 137 boulevard du Président Wilson à Bordeaux, la résidence Le Calvé. Leymarie est un lieu dédié à la création artistique émergente. Trois plasticiens issus de la jeune scène française s’y produisent de juillet à septembre. "

    informations complémentaires :

    Maison Leymarie
    137 Boulevard du Président Wilson
    33200 Bordeaux
    France


    En savoir plus



    - BACK TO SCHOOL - BORDEAUX ART TOUR
    Jeudi 10 novembre à 19h30
    L'Agence Créative



    Entre parcours artistique et restaurant clandestin, le Bordeaux Art Tour BACK TO SCHOOL vous propose d'aller à la rencontre d'artistes dans leurs ateliers, d'échanger avec eux lors d'un repas concocté par un artiste et de découvrir des œuvres d'art inédites.
    Ces moments privilégiés et conviviaux sont une immersion dans un processus créatif et gustatif. Ils permettent d'apprécier une démarche, de regarder des œuvres d'art et d'échanger sans intermédiaire.

    Le lieu de rendez-vous sera dévoilé quelques jours avant par téléphone.
    Pour faire partie des "Happy few", il est conseillé d'acheter vos places le plus tôt possible, car elles sont limitées et partent très vite!

    informations complémentaires :

    Tarif de la soirée (parcours + repas): 25 euros
    Par carte bancaire sur le site de L'Agence Créative
    Par chèque à l'ordre de L'Agence Créative: 76, cours de l'Argonne à Bordeaux

    Informations / Réservations: 06 63 27 52 49

    En savoir plus






    image
    Photo : " LA RUMOROSA ", Sebastián Beltrán



    Proposez vos communiqués sur le site
    |   accueil   |   lieux   |   agenda   |   ressources   |   communiqués   |   contact   |   plan du site   |   partenaires   |  
    Pour les webmasters   -   Mentions légales   -   Qui sommes-nous ?   L'Agence Créative  
          L'agence créative Bordeaux